Ajouter Webforce dans vos favoris

Choisissez vos dernières nouvelles :
ITU Publications : Study Groups    -    ITU Publications : Operators    -    United Nations Photo    -    United Nations    -    UNECE news    -   United States Institute of peace    -    World Trade Organization   -    ITU Publications : Policy and Market analysis    -    Digital Divide    -   ITU TELECOM Publications    -    ITU Publications : Resolution   -   World-Consortium   

In consultative statute with the ECOSOC of the United Nations
ITU-D Member

                       
Qui est en ligne
3 utilisateur(s) en ligne (dont 1 sur News)
Membre(s): 0
Invité(s): 3
plus...
News
Recherche
Projet Global : EDUCATION SYNAPTIQUE et VIRTUALISATION
Posté par webmaster le 7/2/2009 23:40:00 (3361 lectures)

EDUCATION SYNAPTIQUE et VIRTUALISATION


Les TIC au service de l’éducation

L’éducation au service de la population



  I. LA PHILOSOPHIE


"La société de l’information est organisée à l’image du cerveau humain":

- 1) des cellules grises dans lesquelles s’effectuent les opérations (les PC, les Serveurs et principalement la Virtualisation)

- 2) des connexions qui permettent de démultiplier à l’infini la capacité à stoker des informations et à résoudre des problèmes complexes (Le Web).


A partir d’un certain âge, le cerveau humain perd des cellules grises de manière régulière et inexorable. Cette perte de capacité de calcul peut être largement compensée par la multiplication des connexions entre les neurones. Plus le cerveau travaille, plus il s’enrichit de connexions et mieux il fonctionne.


WebForce International Fédération, propose de mettre les TIC au service de l’éducation dans les pays en développement en créant le concept d’approche synaptique. En effet, nous pensons que les capacités d’éducations des pays en développement, bien inférieures à celles des pays riches en termes de moyens et d’infrastructures, peuvent avantageusement être compensées par la démultiplication des connexions entre élèves, entre professeurs, entre professeurs et élèves, entre classes, entre territoires et même entre pays.


Bien entendu, ce concept d’approche synaptique peut-être extrapolé à d’autres secteurs que celui de l’éducation en exploitant toujours le même principe de démultiplication de la connectivité pour compenser le manque de moyens et d’infrastructures.


 



II. LES PRINCIPES GENERAUX

  • L’éducation du vingt et unième siècle au service du développement

    • Réduire les inégalités d’accès aux études : tous les élèves d’une même classe ont accès aux mêmes données, ouvrages en ligne etc… – Réduction/Elimination des ouvrages imprimés souvent chers et source d’inégalité en matière d’éducation – Mises à jour des données et ouvrages en

    • Etendre la notion de «classe» au niveau territorial, national et même international décuplant ainsi l’efficacité pédagogique ;

    • Généraliser l’emploi raisonné de l’informatique à l’école en remplaçant le concept « ordinateur = objet de luxe » par le concept « ordinateur = outil vulgarisé »

    • Faire du préceptorat tout en profitant de la richesse de l’enseignement en groupe ;

    • Améliorer le multilinguisme en choisissant un système d’exploitation capable de fonctionner en plusieurs langues, par exemple : arabe, français, anglais.



  • Un système scolaire et universitaire pour lutter contre la fracture numérique

    • Les TIC accessibles à tous, y compris aux plus démunis: Terminal léger grand public/grande distribution type «Netbook» propriété de l’élève et pouvant donc servir d’ordinateur familial à domicile ;

    • Mise en œuvre d’une politique nationale* de réduction de la fracture numérique par la commercialisation de Netbook «agréés par le gouvernement» entre 100 et 250 USD (selon les modèles) avec un système d’exploitation type «open source» ;

    • Connections forfaitaire au Web à bas coûts pour 10 USD par mois (communications illimitées) seulement pour les détenteurs d’un Netbook agréé par le gouvernement ;

    • Mise en place d’aide à l’acquisition d’un Netbook agréé, y compris la connexion illimité : bourses d’études, prêt à 0%, gratuité de la connexion pendant 6 mois, etc… ;



  • Infrastructures et équipements souples, économiques et efficaces

    • Connexions gratuite/subventionnée au réseau haut débit pour les communications inter-établissements d’enseignement (voir projet global WebForce : Annexe 1)

    • Plateformes de réseau local à bas coût type «open source»

    • Réseau local sans fil type Wifi ne nécessitant pas d’infrastructures lourdes

    • Mise à jour et sécurisation centralisée et donc plus efficace

    • Disposer des meilleurs logiciels régulièrement mis à jour




  • Pourquoi « Netbook » et non « Client léger appelé aussi Thin client» en général.

    • Le « client léger » est un boitier auquel il faut adjoindre un écran, un clavier et une souris. Bien souvent il n’est pas fait pour supporter l’accès au réseau (ex. WiFi)

    • D’où avantage du « Netbook » qui lui est une machine ou tous les extras sont inclus.

    • La « Virtualisation » permet un control total par le maitre, le professeur et par-delà un archivage complet des avancées, note, corrections, strictement personnalisées.

    • Plus un seul écolier ou étudiant n’aura à transporter un poids supérieur à 2 kilos.

    • La sécurité est, elle aussi totale puisque l’identification personnelle sur le « Netbook » est la base de son utilisation. Ni perte, ni vol ne pourront permettre son utilisation par une autre personne.




_______________________

* Cette politique nationale pourrait être construite sur la base d’un accord entre le ministère pertinent et un (de préférence plusieurs) fabricant(s) de netbooks afin de mettre en place un système économiquement viable pour toutes les parties concernées : gouvernement, fournisseurs, consommateurs. Il s’agit en effet de couvrir le prix très bas des netbooks et le coût forfaitaire des communications illimitées par un marché de masse garanti sur une durée suffisamment longue. De plus, le principe de netbook agréé par le gouvernement devrait inciter les fournisseurs à investir au niveau des infrastructures de réseau dans les établissements d’enseignement et, pourquoi pas, en envisageant l’implantation de chaînes d’assemblage de netbook dans le pays.

   III. LA MANIERE



  • Intégrer les systèmes et programmes éducatifs dans ce nouvel environnement.

    • Cette étape implique bien entendu une grande implication/participation des professeurs et responsables d’établissements d’éducation



  • Créer des classes-test

    • Ce choix est primordial et doit inclure une bonne dissémination territoriale des classes test



  • Evaluer les résultats

  • Valider les diagnostiques

  • Apporter les correctifs

  • Etendre puis généraliser le système


  IV. LA PLACE DE WEBFORCE DANS CE PROJET



  • Consultant permanent auprès du ministère chargé de la mise en œuvre de l’approche synaptique.


 



Autres articles
12/2/2009 7:40:00 - La plaquette de présentation et le Powerpoint sont disponibles !
7/2/2009 23:40:00 - EDUCATION SYNAPTIQUE et VIRTUALISATION
29/1/2009 15:30:00 - Architecture du Réseau Mondial WebForce
22/1/2009 6:50:00 - Remplissez le protocole NGO-Alliance
20/1/2009 15:10:00 - Devenez Membre de WebForce
12/1/2009 15:00:00 - Soutenez notre action
29/4/2008 15:30:46 - Management des situations d'urgences: sauver des vies
29/4/2008 7:00:00 - PROJET GLOBAL et DOSSIER DE PRESSE

Choisissez votre langue :

Calendrier
Juin 2017
Add event Submit Event
M T W T F S S
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30    
ITU
Connexion
Perdu le mot de passe ?
Inscrivez-vous maintenant !